Des conseils pour isoler son logement des bruits intérieurs

Des conseils pour isoler son logement des bruits intérieurs

Bruits de télévision ou de voix provenant d’un appartement voisin, bruit d’ascenseur arrivant des parties communes… Ces nuisances sonores peuvent gâcher votre quotidien. Voici des conseils , pour améliorer considérablement votre vie.

Isoler les cloisons

Si vous faîtes construire votre maison, vous avez le choix, pour isoler, entre une paroi simple faîte en béton, en briques, en parpaings…, qui a l’avantage d’être performante car lourde et étanche à l’air ; ou une paroi double c’est-à-dire deux parois, séparées par une couche d’isolant souple (laine de bois, laine de chanvre…).

Et tant qu’à faire, mieux vaut choisir des isolants efficaces acoustiquement et thermiquement. Les systèmes constitués d’un parement rigide et d’un isolant souple améliorent le confort acoustique et thermique, de même que les cloisons de séparation comme de la brique pleine.

Isoler les portes palières

Pour faire en sorte que l’isolation d’une porte soit plus performante, plusieurs solutions existent : « Augmenter l’épaisseur du vantail, si les charnières peuvent supporter la surcharge ; et poser des joints d’étanchéité en périphérie et une barre de seuil.

Isoler les plafonds

Vous pouvez faire installer un plafond suspendu avec une ossature métallique de mur à mur sans connexion avec le plafond ou suspendue au plafond par des suspentes antivibratiles ; un parement de plaques de plâtre vissées sur l’ossature métallique ; un matelas isolant souple installé entre le plafond et les plaques. Attention cependant, « le faux plafond ne peut être employé que si les transmissions latérales sont maîtrisées, sans quoi un doublage des parois verticales est indispensable en complément »

 

img

Logis Marketing