fbpx

Les conséquences du COVID-19 sur les énergies renouvelables

Les conséquences du COVID-19 sur les énergies renouvelables

Ces dernières années, les énergies renouvelables ont connu une forte croissance dans le monde avec de nombreux projets visant à son développement et une capacité de production de plus en plus grande. Ceci dit, c’était sans compter l’arrivée du COVID-19 qui a mis un coup de frein à de nombreux secteurs d’activités dont celui des énergies renouvelables.

L’impact du COVID-19 sur la consommation d’énergie 

Une baisse de la consommation globale

Avec le confinement, les dépenses énergétiques ont chuté de manière significative en France. On constate en effet une réduction de presque 20% de la consommation d’électricité nationale durant cette période selon le RTE (Réseau de Transport d’Électricité). Ce chiffre est bien supérieur à la normale, même avec l’arrivée du printemps et la baisse des dépenses liées au chauffage. La pandémie n’ayant épargné aucun pays, des mesures de confinement ont également été appliquées à l’international. On observe ainsi une tendance similaire un peu partout dans le monde.

Une augmentation des dépenses énergétiques chez les ménages

Bien que la consommation globale d’énergie ait fortement chuté durant le confinement, cela ne veut pas dire qu’elle a baissé chez les ménages. En tout logique, le fait qu’une grande partie de la population soit restreinte à rester chez soi a entraîné une hausse des dépenses énergétiques par foyer. Cela se reflète notamment au niveau de l’utilisation des appareils de cuisson et des équipements électriques. Beaucoup de personnes ont continué de travailler à distance, ce qui a causé un fort écart entre les dépenses des ménages et celles des entreprises.

Quel impact sur le prix de l’énergie ? 

La demande d’énergie globale ayant été impactée de manière imprévisible en un très court laps de temps, il est évident que les répercussions financières sont énormes. Le prix de l’électricité est en effet passé de 55 €/MWh à 20 €/MWh dès le début du confinement. Si vous souhaitez jeter un oeil aux tarifs pratiqués actuellement, sachez que vous pouvez effectuer rapidement une simulation de facture en ligne. Par ailleurs, de nombreux fournisseurs alternatifs avaient acheté une certaine quantité d’énergie à l’avance pour profiter de tarifs avantageux. Avec l’arrivée du COVID-19 et la baisse de la demande, ces derniers se retrouvent avec un surplus d’énergie à vendre. 

Qu’en est-il des énergies renouvelables ?

Des conséquences économiques inévitables

Le COVID-19 a impacté énormément de secteurs économiques, y compris le marché de l’énergie. Par conséquent, la production d’énergies renouvelables n’y a pas échappé. Dans un premier temps, de nombreux projets de construction ou de financement ont été retardés et parfois même annulés. Cela peut être associé au secteur bancaire qui a tourné au ralenti pendant le confinement ainsi qu’aux difficultés rencontrées sur le secteur industriel. De plus, la production risque d’être limitée jusqu’à la fin de l’année à cause du décalage des activités de maintenance. Tout cela ne joue donc pas en faveur du développement des énergies renouvelables.

Une potentielle prise de conscience 

Bien que le virus ait un impact négatif inévitable sur le secteur des énergies renouvelables, il y a quand même des bénéfices à en tirer. Tout d’abord, cela a mis en lumière l’autonomie d’énergies renouvelables comme le photovoltaïque et l’éolien par rapport aux énergies fossiles. En dehors des opérations de maintenance, la gestion des centrales de production peut en général se faire à distance sans nécessiter de main d’oeuvre. Il s’agit donc d’un gros point fort qui est d’autant plus appréciable dans ce contexte. De plus, le modèle énergétique généralement associé aux énergies renouvelables favorise la production locale et décentralisée. Ici encore, il s’agit d’un aspect non négligeable lorsque l’on voit les conséquences du COVID-19 sur l’économie mondiale.

La place des énergies renouvelables dans un monde post-COVID-19 

Il est difficile d’estimer l’impact du COVID-19 sur le long terme étant donné qu’il s’agit d’une situation unique à laquelle notre société n’a encore jamais été confrontée. D’un côté le développement des énergies renouvelables devra subir un ralentissement inévitable, mais de l’autre il est possible que cela donne lieu à une prise de conscience générale. L’enjeu à venir sera donc de convaincre les décisionnaires d’introduire un modèle de consommation plus autonome et écologique grâce aux énergies renouvelables. Ceci dans le but d’accélérer la transition énergétique et construire des bases solides pour un avenir durable.

img

Team Logis